UFCNA et Associations autour de CDG, Le Bourget et Orly - Conférence de presse

, par  Dominique Lazarski

A l’occasion de la mise en place des plans de protection contre le bruit dans l’environnement (PPBE) en application de la directive 2002-49 (oui il a fallu attendre 14 ans après la parution de la directive !), les associations parisiennes, en concertation avec des élus et des collectivités locales ont saisi le premier ministre pour dénoncer les défauts de conformité des plans adoptés avec la directive et l’absence de plan pour l’aéroport du Bourget.

L’UFCNA s’est associée à cette action et est donc partie prenante. Il faut que les pouvoirs publics respectent les riverains d’aéroports, aérodromes et hélistations, qui souffrent des nuisances sonores liées à l’aviation.

BP 10002 – 95390 SAINT-PRIX contact@convergence-associative.fr / 01 39 899 199}

Saint-Prix, le 23 février 2017

Invitation conférence de presse

Action juridique conjointe élus-associations : réduction des nuisances sonores autour des aéroports franciliens

LA CONVERGENCE ASSOCIATIVE a le plaisir de vous convier à la conférence de presse qu’elle organise afin de vous présenter son action juridique pour exiger de l’Etat l’adoption de Plans de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) conformes à la Directive 2002/49/CE, dans l’objectif de réduire les nuisances sonores des aéroports de Roissy Charles-de-Gaulle, Orly et Le Bourget :

Mercredi 1er mars 2017 à 10h30
Assemblée Nationale
Deuxième bureau
126 rue de l’Université à PARIS

Maître Cofflard, avocat en Droit de l’Environnement, fera le point sur l’avancement de cette action lancée le 23 décembre 2016 par la saisine du Premier Ministre.

La France a plus de huit ans de retard dans l’application de la Directive 2002/49/CE qui prévoit l’évaluation, la prévention et la réduction du bruit dans l’environnement, en particulier autour des aéroports de plus de 50 000 mouvements. Les plans d’action adoptés pour les aéroports d’Orly en 2013 et Roissy Charles-de-Gaulle fin 2016 sont loin d’être à la hauteur des enjeux sanitaires pour les populations exposées, soit plusieurs millions de Franciliens. Quant au Bourget, il attend toujours son PPBE.

Face à cet immobilisme des pouvoirs publics, il est temps de demander avec une forte détermination la mise en place d’actions contre le bruit du transport aérien en utilisant ce qui se fait ailleurs en France, en Europe et dans le monde, dans le respect strict de la législation européenne.

Action conjointe menée par : ADVOCNAR - ANA - CIRENA - Commune de GONESSE - Commune de SAINT-PRIX - CSNA - DRAPO - ESSONNE NATURE ENVIRONNEMENT - LES AMIS DE LA TERRE Val d’Oise - OYE 349 - FNE-IDF - QVLB - SOS Vallée de Montmorency - UFCNA - VILLE & AÉROPORT